top of page
  • Claire MARGUERIE

L’HYPNOSE ou LES ETATS MODIFIES DE CONSCIENCE

Dernière mise à jour : 24 mars

Tout le monde connait l’hypnose, mais pas « tout le monde » sait ce que c’est.

Petite mise au point :

L’état d’hypnose est une Etat Modifié de Conscience ou EMC. C’est un état naturel dans lequel nous nous trouvons lorsque nous sommes en hyper concentration ou hyper distraction (conduire sans savoir comment on s’est retrouvé-e là, jeux vidéo, avoir les yeux dans le vague, réviser, plancher sur un projet…). Donc plusieurs fois par jour, comme vous pouvez l’imaginer.

Explications :

Le cerveau émet un micro courant électrique.

Il a été répertorié 5 fréquences principales d’ondes (ou rythme) cérébrales .

Cette fréquence est mesurée en Hertz. 1Hz=1 impulsion/sec.




* LES ONDES DELTA :

Sommeil profond, sans rêves, réparateur (si on est fatigué le lendemain, c’est que les différents cycles du sommeil ne sont pas allés suffisamment en Delta). Etat de coma ou anesthésie.

Augmente la récupération mentale et physique, augmente les défenses immunitaires et sécrète les hormones de croissance (c’est pour cela qu’on dit au enfants de bien dormir), initie le rajeunissement (dû à un sommeil de qualité), efface les migraines.

Les nourrissons passent la plupart de leur temps dans cette fréquence.


* LES ONDES THETA :

Etat de sommeil, de rêve (sommeil paradoxal).

L’état Thêta est important pour l’imagination et la créativité. Stimule la mémoire et favorise l’apprentissage (c’est pour ça qu’il faut réviser avant de s’endormir), augmente la fréquence vibratoire globale et améliore notre énergie.

Permet d’entrer en contact direct avec notre inconscient, de créer de nouvelles connexions neuronales, de reprogrammer des schémas de pensées.

Enfants en bas âge, avant 1 an.


* LES ONDES ALPHA :

Etat juste avant de s’endormir, à la limite du sommeil, nécessaire pour le sommeil paradoxal pendant lequel on rêve.

 . Détente, relaxation, lâcher prise, inspiration , créativité, état de méditation, de prière ou mantras (elles ont le même objectif : couper le mental, donc sortir de l’état Béta. Ceci est atteint soit en ne portant plus d’attention à ses pensées, soit par la répétition de mots, ne laissant ainsi plus de place aux pensées, vous plongeant ainsi en Alpha), sensations de bien-être présentes lorsque le cerveau est calme, les yeux fermés. Augmentation de l’intuition ce qui permet une meilleure perception de tous les sens.

 Réduit l’anxiété et le stress : Production d’endorphines et de sérotonine, une sorte d’anti dépresseur naturel. Ceci aide à réguler l’humeur, l’appétit et se libérer de la charge émotionnelle. 

Jusqu’à 7 ans.


* LES ONDES BETA :

Etat « normal », de veille, attention, concentration, discernement, capacités mentales et cognitives. Produit de la dopamine ce qui favorise notre ouverture vers l’extérieur.


* LES ONDES GAMMA :

Attention focalisée, exécution des tâches motrices, facilite la communication neuronale Rapidité et efficacité d’esprit. Idéale pour les brainstorms.

Etrangement, ces fréquences hautes créent un silence intérieur et une perception au ralenti (qui permet d’anticiper un accident, par exemple). Forment de nouvelles cellules cérébrales, augmentant ainsi les capacités intellectuelles (plasticité du cerveau).

***

Les neurones à l’intérieur du cerveau émettent des ondes qui permettent à ce dernier, entre autres fonctions, de penser, percevoir et agir. C’est-à-dire d’interagir avec notre environnement.

Le cerveau maintient constamment tous ces états de conscience en activité. Simplement, l’intensité des ondes varies, nous mettant ainsi dans différents états de conscience et de capacités tout au long de la journée.

Selon nos tâches et nos objectifs, il peut être pertinent de changer ses ondes cérébrales. Il suffit de changer son état cognitif.


L’INCONSCIENT :

C’est ce principe qui est utilisé en hypnothérapie.

En dessous des ondes Béta, on peut avoir accès à l’Inconscient.

Et pourquoi aller voir dans l’Inconscient ?

Parce que l’Inconscient contrôle 98% de nos actions. C’est ce que disent les experts, ça donne une idée.

C’est lui qui a mis en place des fonctionnements et schémas de pensées, qui impliquent certains comportements, basés sur les croyances concluent suite aux émotions ressenties durant les évènements de notre enfance. Ce sont les coulisses de notre cerveau, toute la machinerie.

La scène, notre vie consciente, ne représente que 2 pourcents ! Ce que nous pensons « être » chaque fois que nous disons : « Je suis comme ça, j’ai toujours eu du mal à montrer mes émotions / à faire confiance au gens / à être étourdi, c’est comme ça, c’est ma nature profonde, on n’y peut rien » etc etc, est en fait une fiction. Nous sommes en réaction la plupart du temps. Des réflexes de pensées et émotions conditionnées, que nous faisons « sans nous en apercevoir », « sans en être conscients » (nous ne croyons pas si bien dire !). Nous ne sommes pas vraiment cela.

Il m’apparait plus juste de dire : « Je suis le résultat de mes croyances » et si ! « j’y peux quelque chose ».


EMILE COUÉ nous a appris ce que les neurosciences ont aujourd’hui prouvé :

-        Le Subconscient dirige le fonctionnement physiologique et psychique.

-        Le Subconscient l’emporte sur notre conscient. (Notre imagination est bien plus puissante que notre volonté car elle est sans limites).

-        Le Subconscient est sensible à la suggestion.

Donc, nous pouvons changer notre Subconscient avec des suggestions de notre choix : nous reprenons la direction de notre vie.


N'est-ce pas une bonne nouvelle ? Si je retire la fatalité de l’équation. Mon impuissance. Je ne suis plus une victime. Et la « faute » n’est plus extérieure. Il y a une raison et des fonctionnements à mes comportements et émotions (aidants ou limitants). En comprenant le fonctionnement, je peux agir dessus et changer.


L’HYPNOTHERAPIE :

Prenant comme outil la plasticité du cerveau, grâce à des techniques propres, les hypnothérapeutes reproduisent volontairement principalement les états Alpha et Thêta pour reprogrammer des schémas de pensée et généraliser ce nouvel apprentissage.

Or, nous ne pouvons avoir accès à l’inconscient que si le Conscient se met en veille (peu de pensées, d’activité cérébrale). C’est comme si nous étions un charmant damoiseau qui aimerait courtiser sa belle (l’Inconscient, états Alpha et Thêta) , mais pour se faire, il doit éloigner son chaperon (le Conscient, états béta et gamma). L’hypnose permet cette entrevue.


PROTECTION :

Cette reprogrammation se fait au moyen de suggestions (pas injonctions). Cela veut dire que vous êtes libre de choisir ce qui vous convient. Votre thérapeute vous le rappellera : vous pouvez accepter, refuser ou modifier toute suggestion. (preuve que vous êtes conscients ^^).

De plus, votre Inconscient est là pour vous protéger. Il ne vous laissera pas manger des cacahuètes alors que vous avez une allergie, même si votre hypno vous le demandait. Vous pouvez également compter sur lui pour vous réveiller immédiatement si le besoin s’en faisait ressentir. Il le fait bien quand vous conduisez distraitement (ondes Alpha) et qu’il vous « réveille » pour un arrêt d’urgence (adrénaline, ondes Gamma, hyper concentration, réactivité). Faites-lui confiance.


LES EFFETS :

Ainsi, les nouveaux comportements paraissent déjà comme une habitude, avant même d’avoir quitté le cabinet. Les changements sont subtils, à croire que nous avons toujours été comme cela ! A tel point que certains disent : « Non, ça ne m’a pas fait grand-chose ». Mais, s’ils regardent un, trois, six mois en arrière, la plupart s’aperçoivent qu’ils ont atteint les objectifs qu’ils s’étaient donnés avec leurs thérapeutes.


C’EST COMMENT, QUAND ON EST SOUS HYPNOSE ?

Souvenez-vous, les états Alpha et Thêta principalement utilisés en cabinet (et comme les

autres) sont des états naturels, que vous vivez plusieurs fois pas jour.

Donc vous savez !

Vous savez que vous êtes conscient jusqu’à l’endormissement total. On ne vous ferait pas faire n’importe quoi, n’est-ce pas ? Alors bien sûr, on ne vous ferait peut-être pas faire une équation à 3 inconnues ou préparer le Power Point de de la réunion de demain, quand vous êtes à moitié endormi devant la télé ou sur votre livre. Pourquoi ? Parce-que vos ondes sont basses et lentes et ne sont pas les ondes propices à ce genre d’activité. Ces ondes-là sont propices à d’autres fins (cf : ci-dessus).

Autrement dit : vous êtes conscients ! Peut-être pas « au taquet », mais vous êtes là.


Donc voilà, être sous hypnose en cabinet, c’est la sensation d’être très relaxé, un peu difficile de réfléchir et comprendre les choses du domaine de l’intellect, on est plutôt dans les sensations et émotions. L’attitude idéale est de laisser faire, laisser venir à soi émotions et pensées, aussi saugrenues puissent-elles paraitre. Choisir un thérapeute en qui on a toute confiance et le laisser faire.


LE CHOIX CONSCIENT :

Lorsqu’au cours de jeux d’hypnose de spectacle, l’hypnotiseur nous dit que nos doigts se rapprochent et se collent, impossible de les décoller et que sur un claquement de doigts, pouf ! ils se décollent.

En vérité que se passe-t-il ?

Nous avons le choix. Le choix de l’écouter et d’y croire, de nous concentrer comme on nous le demande, de nous prêter au jeu de penser : « Aller, je vais le croire, why not ? » et de constater avec amusement qu’effectivement nos doigts se rapprochent etc…

Mais notre cerveau n’est pas éteint ! Nous pouvons encore penser ! Et certains préfèreront penser : « Nan, mais c’est n’importe quoi, il n’y a rien qui colle mes doigts en vrai, et si je veux, je les décolle ! Tiens ! voilà ! Ahaa ! ». Et ils diront ensuite fièrement qu’ils ne sont « pas hypnotisables » (sous-entendu : « On ne me manipule pas, moi ! »), que « l’hypnose, ça marche pas », que « l’hypno n’était pas bon » etc… Ils ne sont (/veulent) peut-être pas hypnotisables, mais ils ont la capacité d’être hypnotisés. ^^


Et ils ont raison. Rien ne collait leurs doigts, bien sûr !


Et puis alors ? Ils ont raison. Oui, ils ont prouvé qu’ils avaient le contrôle, donc que ils pouvaient accepter, refuser ou modifier toute suggestion. Parfait. Alors que craignent-ils ?

/L’hypnotiseur/thérapeute vous accompagne et suggère. Il n’a pas de pouvoir ! C’est VOUS qui l’avez./

En voulant montrer leur dominance, ils sabotent leur séance qu’ils avaient pourtant sollicitée. En voulant avoir raison, ils s’auto sabotent et se privent de l’accès au mieux-être. Avoir raison et Bonheur ne sont pas compatibles (cf : Blog : 1-2. Comment ça fonctionne dans notre tête : les pensées, les croyances).

A nous de voir si le jeu en vaut la chandelle… et pour combien de temps…


Mais c’est compréhensible : L’inconscient aime sa routine, la sécurité et n’aime pas l’inconnu. Mieux vaut rester comme on est que de changer en… en quoi, d’abord ?


Et bien en mieux, pardi ! Et c’est cela qui est rassurant. Cet « inconnu » devient attrayant, on devient curieux de ce qui va se passer et de comment notre vie va être un peu plus agréable maintenant. Un peu. Il n’y aura pas de changement radical en une séance au point de ne plus vous reconnaitre, d’ailleurs votre inconscient, (qui veille toujours) ne le permettrait pas ! Mais c’est à force de petits changements, de petites améliorations, de petites victoires, de grands sourires fiers (« Yes » !), que nous nous dépouillons de ces vieux mécanismes archaïques et obsolètes et que nous nous retrouvons… enfin !


* QUELQUES TYPES D’HYPNOSE :

Les neuro sciences continuent d’inspirer les thérapies brèves qui créent des protocoles applicables en thérapies. De nombreuses techniques se développent, plus ou moins efficaces, plus ou moins adaptées aux uns ou aux autres. Ajoutons que la France est un peu en retard quant aux techniques utilisées et à l’ouverture du public.

En ce qui concerne l’hypnose :

L’HYPNOSE ERIKSONNIENNE : La plus répandue en France (à peine aux USA). Le thérapeute utilise un langage poétique, travaillé, joue sur les mots, utilise des métaphores, fait des suggestions. Le client parle rarement. La mise en transe hypnotique est assez longue (15 à 20 min).

L’HYPNOSE ELMANIENNE : La plus répandue aux USA (à peine en France). Le client est acteur et se met lui-même en EMC. Mise en transe rapide (3 à 5 min). Le reste du travail thérapeutique peut varier.

L’HYPNOSE DE REGRESSION A LA CAUSE : Le client retourne à l’origine de son mal-être afin de le comprendre, le réparer et le guérir. (cf : site : outils)

L’HYPNOSE SPIRITUELLE : qui présuppose que l’âme s’incarne sur Terre pour une raison. Nous pouvons ainsi visiter des vies passées dans un objectif thérapeutique ou visiter l’entre-deux-vies (après le tunnel 😉 ).

Il est à noter ici qu’il n’est pas nécessaire de croire aux vies antérieures pour y voir un bénéfice. La pionnière de l’hypnose de régression, Dolores Cannon n’y croyait pas elle-même. Que cela se soit passé ou non n’a pas d’importance. Seules les émotions sont importantes. Et elle a dû, comme bien d’autres, se rendre à l’évidence : il y a des résultats. (cf : site : outils).

L’ AUTO HYPNOSE : Se mettre soi-même en EMC pour aider pour les douleurs, anxiétés, améliorer le sommeil, se motiver et tout autre chose.


Voilà ! J’espère que ceci vous aura aidé à mieux comprendre l’hypnose et les EMC.


Permettez-vous de laisser un commentaire ou suggestion. Merci de votre visite sur mon Blog. A bientôt pour d’autres sujets passionnants !


37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page